Mot du président


Mot du président - michel chartier

Au moment de lire ce mot, nous serons dans cette nouvelle année 2021. Premièrement, de toute l’équipe de notre Conseil d’Administration, ainsi que de ma part, nous vous souhaitons une Nouvelle Année remplie de belles choses. En plus d’une bonne santé, que pouvons-nous demander de plus? Que pouvons-nous aussi nous souhaiter? Je ne suis pas demandant et voici donc ma liste personnelle qui je le pense, pourrait tout aussi bien être la vôtre.
Je nous souhaite de belles choses en regard avec notre passion. Je nous souhaite beaucoup de vols sécuritaires, de beaux « RVA », petits ou grands dans chacune de nos régions. De belles rencontres entre les associations locales, afin de mieux nous connaître. Et sur ce point, nous avons de nouveaux outils chez Aviateurs.Québec que nous vous ferons connaître sous peu.


Je nous souhaite que nos politiciens, de quelques milieux qu’ils soient, cessent de se faire du capital politique en donnant du gaz à ceux qui soudainement se mettent à se plaindre du bruit. Je nous souhaite la règle intelligente du 9 KM. Dans un rayon de 9 kilomètres de n’importe quel aéroport, comment quelqu’un pourrait s’opposer aux bruits des avions? À moins d’avoir été installé avant la construction de l’aéroport, comment quelqu’un peut-il se plaindre du bruit des avions? Après tout, la nature même d’une entreprise n’est-elle pas de grandir? Donc si le bruit a augmenté, rien de plus normal et correct. Pour ceux qui se plaignent, la jurisprudence des dernières années indique clairement le droit des aéroports d’exister et d’exploiter leurs infrastructures aéronautiques.


Je nous souhaite d’apprendre à mieux nous connaître. Quoi faire afin de nous mélanger ensemble et devenir encore plus forts? Pourquoi chacun de nous ne pourrait-il pas aller rencontrer une seule nouvelle personne qui gravite dans notre entourage, mais avec qui nous n’avons jamais parlé? Allons, comment ne pas parler de ce que l’on aime avec un autre pilote? Tiens-vous les aimants des gyrocoptères, ou de pendulaires, on veut vous connaître. Que dire des mordus de vol à voile ou d’ultralégers? N’oubliez surtout pas les personnes qui gèrent et œuvrent dans nos aéroports. Ils sont l’extension de notre désir. Je sais, j’en oublie. Mais vous, pourquoi ne pas aller à la rencontre d’une seule nouvelle figure près de chez vous et l’inviter à devenir membre d’Aviateurs.Québec ? Ce serait cette façon de faire qui nous permettra d’être plus forts et mieux regroupés pour faire face aux prochains défis à venir.


Je crois avec force en Aviateurs.Québec et à ce que chacun de vous pouvez faire, dans chacune vos régions, pour que l’on devienne une force plus grande et une communauté encore plus tissée serrée. C’est chacun de nous qui a dans ses mains, notre demain. C’est chaque nouveau petit geste que vous ferez en cette année 2021 qui permettra à notre communauté d’être en meilleure place pour les temps à venir. Pouvons-nous nous aider ensemble? En terminant, merci de mettre l’épaule à la roue et surtout, de nous faire connaître le résultat de cet effort. Finalement, je vous l’avais dit, je ne suis pas si demandant. Bons vols sécuritaires et Bonne Année 2021 à tous.

Michel Chartier, janvier 2021


Avant de naviguer sur notre site, veuillez accepter notre politique d'utilisation des cookies.