Relocalisation de l’aéroport de Mascouche - Un jugement est rendu

16 Février 2018

La Cour supérieure du Québec a rendu aujourd’hui un jugement dans la cause de la relocalisation de l’aéroport de Mascouche sur le site connu comme étant l’aérodrome Les Moulins.  Dans ce dossier, la ville de Mascouche et le gouvernement du Québec s’opposaient aux travaux de construction du nouvel aérodrome.

Le Tribunal rejette la demande d’injonction permanente visant à empêcher la poursuite des travaux entamés en 2016 et déclare constitutionnellement inapplicable l’article 22 de la Loi sur la qualité de l’environnement. Ce verdict favorable signifie que les travaux de construction de l’aéroport pourront reprendre bientôt. « Il s’agit d’une excellente nouvelle, qui nous l’espérons, permettra enfin de mettre un terme à cette saga et de trouver un dénouement satisfaisant pour toutes les parties. L’aéroport de Mascouche constitue un levier de développement économique pour toute la région.

Il est stratégique pour l’ensemble du Québec en particulier dans un contexte de pénurie de pilotes de ligne. Il est très attendu par le milieu québécois et canadien de l’aviation. Il est temps que ce projet de relocalisation, que nous n’avons pas souhaité à l’origine, se concrétise », indique Yvan Albert, président de la Corporation de l’aéroport de Mascouche et de l’organisme à but non lucratif qui est le promoteur du projet.

Télécharger le jugement

Source : Gilles Lambert


  Retour

Inscription à l'infolettre

Consultez l'Aviateur express