La mise bas des cervidés – Ne pas déranger le nid familial ni toucher le nouveau-né!

6 Juin 2018

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs demande à la population de ne pas déplacer, récupérer ou garder en captivité les cervidés naissants observés dans les boisés et les champs. Ces pratiques pourraient en effet menacer leur survie.

Les beaux jours du printemps coïncident avec la saison de mise bas des cervidés, en mai et juin. Si vous apercevez de jeunes cervidés qui semblent mal en point, seuls ou égarés en pleine nature, il est important de suivre les consignes suivantes : 

• Ne les approchez pas : vous pourriez leur faire peur et les inciter à se déplacer, ce qui augmenterait les probabilités d’accidents, de prédation ou encore de séparation de leurs géniteurs.

• Ne les déplacez pas : en général, les parents sont toujours à proximité de leurs petits. Si vous vous tenez près, ils attendront votre départ pour revenir vers leur progéniture.

• Ne les manipulez pas : toucher un jeune animal sauvage laisse sur celui-ci une odeur inconnue des parents, ce qui provoque souvent l’abandon du jeune, attribuable à l’odeur humaine.

Si, après plusieurs observations, vous constatez que la condition physique de l’animal se détériore ou qu’il se trouve près d’une femelle morte, vous pouvez communiquer avec le bureau de protection de la faune de votre région ou avec SOS Braconnage au 1 800 463-2191.

Le Ministère vous rappelle que la réglementation interdit la garde en captivité d’animaux sauvages.

 

Consulter le communiqué :

Source : Denis Michaud, MFFP


  Retour

Inscription à l'infolettre

Consultez l'Aviateur express