Les petits aéroports voient grand

12 Mai 2018

Selon un article du journal Le Soleil du 5 mai dernier, « Les aéroports de l’Est-du-Québec mijotent des projets de plusieurs dizaines de millions de dollars pour améliorer leurs infrastructures. Ils ont reçu des signaux encourageants de Québec. Il est toutefois loin d’être sûr que les sommes annoncées seront suffisantes.

La Ville de Gaspé veut améliorer son aéroport au coût de 11,5 millions $. La somme inclut la réfection et l’allongement de la piste de 4500 à 5500 pieds, l’acquisition d’équipements d’approche et la rénovation de l’aérogare et d’autres bâtiments. Gaspé souhaite obtenir 90 % d’aide de Québec et d’Ottawa et réaliser le projet en 2019 ou en 2020.

À Sainte-Anne-des-Monts, le conseil municipal demande à ce que la piste de son aéroport puisse être certifiée pour accueillir l’avion-hôpital, le Challenger CL 601 de Bombardier. Les travaux nécessaires, chiffrés à plus de 5 millions $, consisteraient en un allongement mineur et en un élargissement majeur de la piste ainsi qu’à son revêtement, de même qu’en l’acquisition de certains équipements, notamment pour l’approche par GPS.

À Rivière-du-Loup, cinq projets majeurs, totalisant plusieurs millions $, sont dans les cartons de la Ville. Elle n’a pas les moyens de financer seule l’homologation des nouvelles approches, la réfection de la piste et du tarmac ainsi que la construction d’un nouveau bâtiment. 

“À Mont-Joli, des besoins, c’est sûr qu’il y en a à l’aéroport”, soutient la présidente de la Régie inter-municipale de l’aéroport régional de Mont-Joli, Chantale Lavoie. Il faut notamment refaire le toit de l’aérogare, changer des fenêtres et rénover le stationnement.

À l’aéroport de Bonaventure, 3,2 millions $ ont été investis depuis trois ans dans l’aérogare et sur la piste. Le maire Roch Audet précise qu’on examine sérieusement le potentiel d’un service aérien de marchandises pour Bonaventure, notamment pour le homard. La piste est déjà longue de 6000 pieds dans cet aéroport desservi au quotidien par Pascan Aviation. Selon le ministère des Transports, l’aéroport de Bonaventure a accueilli plus de 23 000 passagers au cours de l’année financière 2017-2018.

À Baie-Comeau, on n’a pas eu à attendre des fonds provinciaux. La piste de 6000 pieds de l’aéroport, qui appartient à la MRC Manicouagan, sera refaite cet été aux frais de Transports Canada, au coût de 5,9 millions $. »

Source : Le Conseil des Aéroports du Québec


  Retour

Inscription à l'infolettre

Consultez l'Aviateur express